Extension de la carrière de Cormeilles et circulation de camions

Publié le

Le 24 mai 2016, j’ai interpellé dans l’hémicycle le Gouvernement sur l’extension de la carrière de gypse de Cormeilles-en-Parisis et le remblaiement de la carrière à ciel ouvert qui nécessite la rotation de camions dans une zone urbanisée, à Franconville notamment. Je lui ai rappelé l’importance du projet de bretelle dédiée reliée à l’autoroute A15.

 


Carrière de Cormeilles et rotation de camions par gerardsebaoun


4 commentaires pour “Extension de la carrière de Cormeilles et circulation de camions

  1. Comme d’habitude, on attend de l’exploitant qu’il veuille bien financer les dommages collatéraux de son exploitation, sans se donner les moyens de le contraindre.
    C’est tout de même fort, d’entendre Delattre émettre les réserves évidentes sur la fiabilité des engagements de LAMBERT /PLACOPLATRE
    Je reste à ton écoute

  2. Monsieur, le Député,

    Je prends note de votre intervention concernant le dossier d’enquête publique de la carrière Placoplatre.

    Le dossier est loin d’être finalisé notamment concernant l’accès nord qui ne fait pas parti du dossier.

    Toutefois l’extension de cette carrière soulève bien d’autres soucis auxquels les élus de tous bords semblent ne pas s’intéresser.

    Il est par exemple fait état d’enfouissement de déchets venant du CEA, ces déchets seront-ils inertes?
    La profondeur de la carrière est inférieur à 100m, qu’adviendra t-il si lors de l’avancement du front de taille les services du préfet chargés de vérifier la sécurité découvre qu’il y a danger ? La forêt sera t-elle interdite ? Le CAT devra t-il être évacué, le parc Sclhumberger supprimé ? Les terrains de sports supprimés ?

    Je porte également à votre connaissance les investissements considérables du CAT qui risque d’être remis en cause, pour la réalisation de ces investissements ce centre a du observer des règles strictes d’urbanisme qui ne semble pas s’appliquer à Placoplatre ? Il y a également le passage du Trapil qui longe ce centre, or les risques d’effondrements suite aux tirs sont après certains car on constate en se promenant dans la forêt des fontis. Peut-on se permettre les risques d’un accident grave en passant outre la réglementation du Val d’Oise concernant les risques divers?
    Que penser d’un trafic de camions aussi important a proximité d’une maison de retraite et d’une aire des gens du voyage qui sera directement exposée en cas de rupture de frein d’un camion ? Les particules très fines de la chaufferie biomasse à moins de 40 m des habitations n’étaient-elles pas suffisante pour ces populations ? Le dossier d’enquête publique ne précise pas non plus le nombre d’arbres qui seront abattus pour l’accès à la carrière et pour la réalisation de la bretelle d’autoroute au rond point de l’hermitage?
    L’aménagement de la bretelle d’autoroute au RD122 ne concerne pas Franconville mais la ville de Sannois, il serait bien de rectifier la déclaration de Monsieur le Ministre, à moins que ce ne soit vous même qui l’ai induit dans l’erreur ?
    Ce dossier d’enquête comporte également des interrogations qui me semblent nécessaires. A savoir le rôle et les pouvoir de l’agence des espaces verts ? Cette agence semble à mon avis prendre des décisions sans concertation et avis de la représentation nationale ?
    Du côté de Montigny les Cormeilles, le front de taille vient en limite des secteurs pavillonnaires, ces secteurs ont été construits sur d’anciennes carrières dont on ne connaît pas la nature des remblais, en cas de tir à proximité il y a un risque important d’éboulement de ces zones non stabilisées.

    Je vous prie,Monsieur le Député, d’agréer l’expression de mes salutations distinguées

  3. C’est d’autant plus important que la voierie à Franconville souffre déjà passablement des travaux des diverses promotions immobilières engagés ces dernières années. A cet égard la rue du Plessis-Bouchard ressemble plus à une piste de savane (sans la végétation) qu’à une voie carrossable. Alors oui, à un moment donné, il faut se donner les moyens de contraindre les opérateurs, et le prévoir dans les contrats.
    Bon courage et merci pour votre action.

  4. C’est u scandale …. de plus durant cette période la circulation augmentera, sans compter la pollution passive et la nuisance sonore ..
    Il ne faut pas lâcher et nous mobiliser derrière des actions de mobilisations fortes…

    Il s’agit de notre environnement de vie .. 20 ans !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *