Le 8 mai 1945, l’Allemagne nazie, vaincue par les Alliés, capitulait – retour sur les cérémonies 2013

Publié le

“Une journée du 8 mai 2013 très républicaine en quatre temps, sans parler d’une météo fluctuante, pluvieuse le matin à Ermont et ensoleillée à Cergy l’après midi.

– Ouverture du ban à Ermont d’abord avec Mathias Trogrlic mon suppléant et Nicolas Tcheng un de mes assistants parlementaires, ainsi que la première adjointe Madame Pegorier-Lelièvre représentant le Sénateur-Maire et quelques élus ermontois parmi lesquels notre camarade Marine Gilbert, une cérémonie du 8 mai simple et relativement rapide.

 8 mai 2mt

– A Franconville, Antoine Raisseguier, mon collègue du conseil municipal était chargé de me représenter comme je le suis dans chacune des villes de la circonscription, n’ayant pas le don d’ubiquité. De retour plus tôt que prévu, j’ai pu me joindre discrètement à la fin de la cérémonie, en queue de cortège, en compagnie de mes collègues (et amies) du groupe Franconville Citoyenne Jeanne Jeanne Charrieres élue EELV et Michèle Auboin élue PCF.

8 mai 2 (2)

– A Cergy l’après-midi j’ai participé à la cérémonie départementale en présence du Préfet et des autorités civiles et militaires selon l’expression consacrée, une longue cérémonie émaillée vers la fin d’un incident inattendu, le malaise brutal d’une gendarme, et c’est mon 4ème temps.

– Comme il y avait un médecin dans l’assistance, votre serviteur, je suis intervenu afin de lui porter les premiers soins. Le “malaise vagal” avec perte de connaissance est toujours impressionnant pour les non-initiés (c’est le cardiologue qui parle boutique), fruit en l’éspèce d’une position debout prolongée sous la chaleur, dans un uniforme ajusté et bleu marine. Heureusement rien de grave pour la gendarme victime prise en charge ensuite par une ambulance PS des pompiers.
Fin de l’acte 4 – fermez le ban.”

Gérard SEBAOUN, député

Mots-clés :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *