Utilisation de la réserve parlementaire

Publié le

député Sebaoun

La réserve parlementaire est une somme allouée à chaque parlementaire afin de financer des projets d’associations ou de communes dans une circonscription.

Précédemment, la répartition de cette somme se faisait par le rapporteur général de la commission des finances, sans contrôle ni équité. L’attribution de la réserve parlementaire se faisait alors dans l’opacité la plus complète. Le citoyen n’avait aucun moyen de savoir quel était le montant total de la réserve de son député, ni de savoir comment elle était utilisée.

La nouvelle majorité a décidé de maintenir le principe de la réserve, mais de la réformer en profondeur.

Première mesure : Claude Bartolone a annoncé l’égalité entre l’ensemble des députés. Que l’on soit de la majorité ou de l’opposition, chaque député se voit allouer la somme de 130 000 euros. La nouvelle majorité a fait le choix de l’efficacité en limitant le nombre de dossier afin d’écarter le saupoudrage politicien de la réserve et soutenir de véritables projets dans l’intérêt général. Je me suis conformé à la limite imposée de présenter 4 dossiers associatifs au maximum. J’ai toutefois constaté que d’autres parlementaires se sont exonérés de cette règle et il faudra voir quelle suite sera donnée à leurs demandes.

Je tiens donc, comme je m’y étais engagé, à rendre transparente l’utilisation de ma réserve parlementaire.

Sur la circonscription, 30 000 euros ont été attribués à quatre associations.  Le choix s’est opéré en fonction du projet de l’association. La priorité a bien évidemment été donnée aux associations qui n’avaient pas touché de réserve parlementaire l’année dernière de mon prédécesseur. Les quatre associations sont les suivantes :

la MJC d’Ermont pour l’organisation du 5e festival “Etale ta science” qui vise à développer la curiosité et la culture scientifique

le Parisis Rugby Club (Franconville – Ermont) pour l’organisation d’un évènement d’échange avec un club anglais autour du rugby

L’Assoc, association sociale du quartier populaire Montedour à Franconville, pour réaménager ses locaux vétustes qui servent notamment au soutien scolaire

le Club cycliste du Val d’Oise, basé à Saint-Leu-la-Forêt, pour l’achat de matériels sportifs indispensable au bon fonctionnement du club.

 

Le reste de la réserve parlementaire, 100 000 euros, est réservé aux communes. Pour le moment, seule la commune d’EAUBONNE m’a sollicité pour financer des projets de rénovation d’équipements sportifs. Avec François Balageas, Maire d’Eaubonne, nous élaborons ces projets qui seront dévoilés par la municipalité.

L’utilisation de cette réserve vise donc à soutenir les actions locales en faveur de tous.

Mots-clés :


Un commentaire pour “Utilisation de la réserve parlementaire

  1. Bonjour Gérard ,

    Le stade Raoul Dautry en aurait bien besoin pour la réfection des tribunes condamnées et inutilisées depuis un an .
    Vous connaissez mon et notre attachement à ce site exceptionnel à Ermont et dans la région . je suis très étonnée que M. Portelli ne vous ait pas sollicité ;

    Bravo pour votre souci d’information et de transparence qui montre que sous la gauche, la politique non vraiment ce n’est pas” tous pareils “…

    Catherine GAUTIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *