Commentaires sur PACS avant les sénatoriales : souvenirs, souvenirs…

Publié le

 Carton rouge Qui se souvient des débats houleux autour du PACS et de l’attitude scandaleuse de beaucoup d’élus de droite tellement le PACS est entré dans la vie courante, bien loin de l’apocalypse promise par ses détracteurs. 
L’été étant prétexte à moult rangements, on peut faire quelques découvertes instructives. Ainsi, j’ai retrouvé dans une vieille chemise, une lettre de Francis Delattre candidat adoubé par l’UMP aux sénatoriales de septembre 2011, alors député de la quatrième circonscription du Val d’Oise, datée de novembre 1998.
L
a lettre en question ne faisait pas dans la dentelle :
PACS : non à un texte inutile et dangereux” :Lettre Delattre 1998 contre PACS 
Extraits : “Cette proposition vise en réalité à consacrer une certaine reconnaissance sociale de l’homosexualité, alors que ce phénomène ne relève que de choix individuels et ne doit pas intéresser la sphère publique”… 
Le PACS constituera un formidable moyen de fraudes fiscales diverses mais aussi de fraudes à l’immigration irrégulière avec la conclusion de PACS blancs qui permettront d’acquérir la carte de séjour”. 

Un article paru dans la presse départementale à cette époque enfonce le clou : de très nombreux maires valdoisiens de droite avaient signé une pétition “aux accents homophobes” selon le journaliste :  Elus valdoiens contre le PACS

Et qu’on ne vienne surtout pas me taxer de “délation”. Lorsqu’un élu a associé son nom à une telle campagne, il l’a fait en pleine connaissance de cause et il l’assume, quitte à le regretter, à reconnaître s’être fourvoyé et à avoir radicalement changé d’avis. C’est même un signe de bonne santé intellectuelle.  Peut-être certains l’ont-ils fait, je ne sais pas. 

 

 


Les commentaires sont fermés