Commentaires sur La tactique de la droite pour renverser Didier Arnal en échec

Publié le


Gérard Sebaoun après la séance du CG du 19/10/2009
envoyé par gerardsebaoun. – L’info video en direct.

Epilogue suite à l’élection partielle d’Argenteuil avec l’élection de Philippe Métezeau (UMP). La droite départementale n’a cessé de revendiquer une “majorité arithmétique”, réalité que nous avons toujours contestée. Après avoir exigé la démission immédiate de Didier Arnal, puis celle de l’exécutif, l’UVO à la peine avait imaginé un stratagème procédurier avec une demande (accordée de droit) de tenir une une séance exceptionnelle du conseil général avec un point à l’ordre du jour, le remplacement ou non du siège laissé vacant par Marie José Cayzac. 

Avec cette question simple en apparence, l’UVO caressait l’espoir de nous mettre en minorité. Mal lui en a pris. En effet comme nous le répétons depuis le début et singulièrement depuis la déclaration de Robert Daviot en séance le 28 septembre, nous vivons une situation inédite avec 2 groupes égaux en nombre de 19 conseillers généraux chacun et un conseiller qui a choisi d’être indépendant. Son abstention ce matin a entrainé la fureur de la droite qui a fait pleuvoir sur lui et sur Didier Arnal les mots le plus durs et les plus orduriers. Bref un très long moment d’égarement peu compatible avec le débat démocratique. Le scrutin public a été nominal avec le résultat suivant :

  • UVO : 19

  • Gauche : 19 et la voix prépondérante du PCG

  • Indépendant : 1

Cette séance extraordinaire à mis un terme au feuilleton de l’ UMPVO “majoritaire”.
La droite a joué à la roulette russe procédurière et elle a perdu. Fermer le ban.


Les commentaires sont fermés