Commentaires sur Les chevaux de retour de la droite départementale !

Publié le

Sans_titre_11_12_08Photo empruntée à oblomov.20minutes-blogs.fr
L’UMP monte à l’assaut du du Conseil général (!) par la voix de Jérôme Chartier le très ambitieux député Maire de Domont. Il a sonné la charge dès hier en créant un comité de reconquête dirigé par… Francis Delattre déjà candidat au fauteuil de Président ! Elu conseiller général en 1979 avant de démissionner en 1986 (élu député), il  n’a probablement jamais digéré la défaite inattendue de son ancien adjoint et successeur en 2004.

30 plus tard… et toujours les mêmes (!). Cette nomination signe à l’évidence un très fort renouveau de la droite départementale ! “On ne nous dit pas tout” et Arnaud Bazin, actuel Président de la minorité au Conseil général et successeur de François Scellier ne serait donc là que pour arroser les plantes vertes en attendant les sauveurs qui prépareraient pour mars 2009 un livre noir de la gestion de la Gauche ? Ca me rappelle furieusement les vieilles recettes de la droite régionale emmenée par Roger Karoutchi, Ministre à temps partiel et candidat permanent au poste de Président du Conseil régional Ile de France.

Bref des hommes, professionnels de la politique, encore groggys après de la défaite historique de leur camp en mars 2008 après 40 ans de gestion de droite dans ce département. Au fait où sont les femmes de l’UMP ? Le groupe UVO est désespérément masculin et vieillissant.

Jérôme Chartier aurait pu conduire lui même cette “reconquête” en se présentant sur le canton de Domont dès 2008, mais ses ambitions sont manifestement ailleurs, ministérielles surement, et il a choisi le cumul député-Maire-Président de communautés de communes, avec l’espoir d’être appelé par le chateau. Sera-t-il “l’élu” ? A suivre… Rappelons enfin qu’il est (ou qu’il fut ?) avec l’omniprésent Frédéric Lefebvre, co-animateur du groupe d’études sur le pouvoir d’achat. Ne riez pas. Les salariés de ce pays qui voient chaque jour leur pouvoir d’achat mis à mal seraient très heureux d’avoir une explication avec cette belle doublette sarkozyste qui, en langage marseillais, a clairement “baisé Fanny” !

Quant à la majorité de gauche à laquelle j’appartiens avec des fonctions exécutives, elle présentera son premier budget le 19 décembre. Le débat d’orientations budgétaires de novembre fut houleux car nous avons choisi de dire la vérité sur la gestion dispendieuse, clientéliste et imprévoyante de la droite UVO-UMP. Nous attendons de pied ferme les attaques de nos adversaires qui ont vocation à rester minoritaires pour longtemps,au minimum évidemment jusqu’en 2011, et au delà si les électeurs valdoisiens en décidaient ainsi.


Les commentaires sont fermés