Commentaires sur Petits arrangements entre “amis” des droits de l’homme ?

Publié le

Aujourd’hui 10 décembre, journée des droits de l’homme… Ailleurs qu’en France

Certains discours sonnent tellement faux qu’ils deviennent insupportables. Attention à l’apathie coupable qui nous guette, si nous ne réagissons pas aux dérives qui pointent sous nos yeux.

Désormais, on pourrait écrire que notre pays marche à côté de ses principes et que son Néo-Président l’assume.

  • Faut-il pour vendre des avions de chasse et une centrale nucléaire, étreindre un dictateur ?
  • Faut-il au nom des relations internationales, étouffer la fraude organisée au Kremlin ?   
  • Faut-il au prétexte du secret défense, arrêter un journaliste Français ? 

A la France patrie des droits de l’homme, on risque d’accoler…  et des dictateurs, et à la France, pays du droit… un addendum… et de la police politique.


Les commentaires sont fermés