Commentaires sur – Mort à la mort –

Publié le

La peine de mort, y compris pour un dictateur sanguinaire, n’a plus sa place das l’histoire des hommes. La France s’honore de figurer parmi les nations abolitionnistes depuis 1981. L’exécution de Saddam Hussein ce matin répond à cette double affirmation.

Certaines réactions de facture classique respectent les principes :

François Hollande, le Premier Secrétaire du PS : “Saddam Hussein était un dictateur impitoyable, responsable de crimes immenses contre son propre peuple” et “son procès et sa condamnation s’imposaient. Mais tous ceux qui militent pour l’abolition universelle de la peine de mort ne peuvent que déplorer son exécution. Elle n’apaisera pas la colère des nombreuses victimes de son régime, elle n’arrêtera pas le cycle des violences en Irak”.

La porte-parole du Haut représentant de l’UE L’Union européenne Javier Solana :L’UE condamne les crimes commis par Saddam et aussi la peine de mort”.

Dalil Boubakeur, Président du Conseil français du Culte musulman : Le CFCM exprime “sa désapprobation la plus totale de la mise en exécution, ce jour de grande fête musulmane Aïd el-Adha (NDLR: fête du sacrifice, aussi appelée Aïd el-kebir, la Grande fête) de la peine de mort à l’encontre de l’ancien président irakien Saddam Hussein”.

L’autre pire mais attendue :
George W. Bush., Président des Etats-Unis : L’exécution de l’ancien dictateur irakien Saddam Hussein est “une étape importante” sur la route vers la démocratie en Irak. Du Bush… sans commentaire !

L’une est “stupéfiante” :
Celle du Ministère français des Affaires étrangères
: Il a “pris acte” de l’exécution de Saddam Hussein et a appelé les Irakiens à “regarder vers l’avenir et à travailler à la réconciliation et à l’unité nationale”.

Pas un mot sur le principe : La France est opposée à la peine de mort et le Président de la République veut le rendre constitutionnel. ! Pauvre Quai d’Orsay, incapable d’un communiqué à la hauteur !


Les commentaires sont fermés